Une belle histoire d’amour chez la TeamAuxois

Témoignage drôle d'une geocacheuse addict

Aujourd’hui, je (Céline de l’Office de Tourisme de Précy-sous-Thil) vous embarque dans ma nouvelle histoire d’amour …

Mon nom est Cline_Cline et je suis geocacheuse depuis 2 ans.

(Bonjour Cline_Cline)
Hé oui, vous êtes prévenus : cette activité peut rendre fou. La preuve en image :
sans rancunes, hein !?
Cet amour là m’est tombé dessus sans que je m’y attende … c’était lors de mes vacances dans le Jura, il y a un peu plus d’un an, où j’ai découvert ce mot : G.E.O.C.A.C.H.I.N.G (merci à mon cousin Eliottseb). Au début, ce n’est pas le coup de foudre mais c’est sans compter la ténacité de mon cousin geek … Nous voilà tous partis à la recherche d’un trésor. Lequel? Personne ne sait mais on y va.
Les enfants (entre 2 et 6 ans) sont fins excités à l’idée de le trouver (je vous parle de la bagarre de celui qui tiendra le téléphone portable ou pas!? car c’est une application à télécharger). Et l’arrière grand-mère – 84 ans quand même – suit le mouvement sans ronchonner, même avec un brin d’excitation aussi. Bref, on part à l’aventure en pleine nature jurassienne avec mon seul cousin pour guide (j’ai peur…), un crayon et un smartphone avec l’application dédiée.
Le Geocaching, c’est une chasse au trésor high-tech dont le terrain de jeu est … la planète ! et les chercheurs, et bien potentiellement tous les habitants qui y habitent. Des gens super sympas s’amusent à cacher des boîtes de toutes tailles, que l’on appelle des « caches », à nous de les dégoter à l’aide d’une boussole et des coordonnées GPS. Et c’est LA que ça devient drôle: on ne sait jamais sur quoi on va tomber !!!
selfie 1
On a toujours une première fois à raconter … moi ce fut l’expérience ‘claquettes – orties et ronces’, pas mal du tout. Mes jambes s’en souviennent encore. Après, tu cours à Décathlon t’acheter du matos. Mais le plus sympa, c’est de découvrir des coins où tu n’aurais jamais mis les pieds.
Car OUI, les poseurs de caches ne manquent pas d’idées, ni dans l’endroit où ils la posent ni dans le type de cache. C’est à ce moment là précy :-p que le coup de foudre à opéré : ma passion pour mon métier dans le tourisme et cette nouvelle pratique unique (quoi que ça existe depuis 15 ans je crois!!): oulala le beau mariage en vue.

En voilà une manière insolite de découvrir un territoire ! En plus, c’est une activité familiale par excellence : plus besoin de négocier les kilomètres avec les enfants, ils sont loin devant nous.

Exemple de cache très travaillée
Il n’en fallait pas moins pour que le Geocaching entre dans ma vie comme un cataclysme. Seule ombre au tableau : le manque de temps (non, non, je ne développerai pas la question « qu’est ce que vous faites dans les offices de tourisme quand il y a personne au comptoir ?– ce serait sujet à dispute).
Sauf qu’en début d’année, un miracle s’opère : je reçois un mail de l’association des Geocacheurs de Bourgogne qui me demande si « à tout hasard » je serais partante pour développer cette activité à Précy-sous-Thil !!!! Vous y croyez? Moi non plus.
Et pourtant, 6 mois plus tard, le bébé est déjà en route pour une naissance programmée en septembre prochain (9 mois tout rond dis donc) : j’organise ma toute 1ère rencontre entre geocacheurs (event) avec eux le dimanche 11 septembre ! Mon premier event sera celui que j’organise, pas mal. Si c’est pas de l’amour ça !!!
Si vous ne connaissez pas encore le Geocaching, c’est le rendez-vous à ne pas manquer : on vous dira tout et vous serez entourés de passionnés (surtout, ne pas avoir peur). Ce sera l’occasion de tester cette activité. Il y a plein de « trésors » à découvrir en Auxois (attention aucuns objets de valeurs, le vrai trésor c’est la balade, les paysages et les rencontres). Et si l’envie vous prenait d’un petit week-end en Auxois, réservez votre hébergement chez l’un de nos partenaires en visitant la rubrique où dormir de notre site internet.
Le Geocaching s’adresse à tout le monde, c’est en cela que c’est génial : tout le monde y trouve son plaisir ! Tant les randonneurs qui veulent sillonner une série de caches en forêt, le fan d’énigmes qui cherche à décoder des caches (celles-ci sont appelées des « mysterys »), les enfants à la recherche de « trésors » à échanger dans les boîtes, ou encore les amateurs de sensations fortes avec les caches situées dans des lieux de niveaux 5 !
En bref, merci à mon cousin de m’avoir fait découvrir cette activité ludique et gratuite, et merci à Nicolas le Président de l’association des Geocacheurs de Bourgogne de m’avoir sollicitée par e-mail pour un partenariat !
Alors, on joue ?
Rendez-vous dimanche 11 septembre pour une
aventure high-tech grandeur nature

1 Comment

  1. Dans le même genre que le géocaching il y a les cistes.
    Au vu de votre travail en office de tourisme, de la culture régionale etc ça devrait aussi vous plaire.
    Le principe est quasiment le même (enfin la finalité).
    Les cistes (sur le site cistes.net de mémoire) c’est une énigme à déchiffrer qui permet de savoir de quel côté se cache la ciste (l’énigme peut être ultra facile, comme plus compliquée), et d’aller ensuite sur place vérifier si on ne s’est pas trompés.
    Nous avions commencés avec mon mari quand nous vivions en Anjou et nous qui sommes arrivés dans la région depuis pas si longtemps on s’y remet doucement, ça nous permet de découvrir la région doucement (avec les enfants ce coup ci, « maman on va chercher les trésors »).
    D’ailleurs ce soir nous allons passés une soirée sur nos ordinateurs à la recherche d’énigme pour aller les chercher ce week-end (en espérant qu’il fasse beau !)
    Julie (du côté de Montbard)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.